seez pano séez2023 final bleu

  FACEBOOK    YOUTBE logo mini DON

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

 VosQuestions
Vos Questions

 Camera

Contact

 Newsletter

Newsletter

 EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

 WebTV

Web-TV

 Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

L'encyclique Laudato Si, du pape François, publiée le 24 mai 2015 a pour sous-titre Sur la sauvegarde la maison commune. Cette encyclique est une "invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète. Nous avons besoin d’une conversion qui nous unisse tous, parce que le défi environnemental que nous vivons, et ses racines humaines, nous concernent et nous touchent tous." '(LS 14)

PEI LS 13 01 1024x683

Quelques extraits de Laudato Si, sur un chant du groupe lyonnais Glorious, avec des images glanées sur le net.

Le pape François conclut l'encyclique avec deux prières :

Prière pour notre terre

Prière chrétienne pour la création

Dans le diocèse de l'Orne, l'appel du pape François a entraîné la création d'un groupe "Laudato Si". Ce groupe se réunit environ tous les trimestres et fait quelques propositions pour relever avec tous ceux qui le souhaitent "Le défi urgent de sauvegarder notre maison commune (qui) inclut la préoccupation d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral, car nous savons que les choses peuvent changer." (LS 13)

Ce groupe met à disposition différents outils pour le mois de la création et cherche à recenser et impulser différentes actions qui se mettent en place dans le diocèse.

En 2020, la Conférence des évêques de France a lancé un magazine Internet ou webzine, intitulé Tout est lié, consacré à l’écologie intégrale. Questionnements, débats, initiatives, actions engagées durablement, expérimentations, le magazine s’enrichira en permanence de ce qui se vit partout dans l’Église et dans la société, à travers quatre rubriques, reprenant les grands axes de Laudato Si’ : constater, enraciner, comprendre et agir.
L’écologie intégrale est un chemin pour « faire Église ».

Contact : Sr Hélène Versavel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Interviews des frères Claude et Emmanuel, frères missionnaires des campagnes à la Carneille, sur KTO

                                     

Propositions de la commission Laudato si’ aux paroisses sur la sobriété

La commission Laudato si’ du diocèse de Séez, s’appuyant sur l’encyclique et les propositions du label Eglise verte vous indique quelques pistes pour aller vers plus de sobriété. Vu le contexte actuel, nous avons choisi des aspects qui sont plus spécifiquement en lien avec l’énergie.

Bien entendu, tous ces appels sont à discuter et réfléchir suivant les possibilités techniques et humaines des différents lieux.

Nous faisons des propositions qui n’ont pasobriete energetique nous sommes tous concernes 1s ou peu d’impact en terme d’investissement.

L’éclairage :

  • Qui est responsable de l’éclairage extérieur des églises quand celles-ci sont illuminées de nuit ? Si c’est la paroisse, voilà un premier geste à poser. Si c’est la mairie, il serait bon de voir avec elle comment éteindre. Même si ce n’est pas de la responsabilité de la paroisse, les personnes peuvent penser que c’est l’Eglise qui dépense de l’énergie.

A noter : la loi dite Grenelle II impose l’obligation d’éteindre les bâtiments entre 1 heure et 6 heures du matin

C’est possible : Les deux projecteurs qui éclairaient toute la nuit l’église du Sacré-Cœur à Bagnoles de l’Orne sont coupés depuis plus d’un an.

  • Les ampoules dans les églises, les salles paroissiales, les presbytères, etc., tous les bâtiments qui dépendent des paroisses : Quand c’est possible, remplacer les ampoules classiques, même basse consommation, par des LED.

C’est possible : Dans l’église Saint Sauveur de Bellême, les ampoules ont toutes été remplacées. La paroisse s’est mise en lien avec la mairie qui a réalisé cette opération.

  • Installer des détecteurs de présence dans les lieux de passage fréquentés régulièrement. Ces détecteurs captent aussi la luminosité et allument les éclairages en fonction de celle-ci.

C’est possible : Les toilettes de la maison diocésaine sont tous équipés de ce type de détecteur

  • Discerner s’il y a vraiment besoin d’allumer une pièce. La lumière du soleil peut être suffisante.
  • Trouver des affichages de vigilance ludiques pour sensibiliser… « Ça n’est pas Versailles ici » étant un des slogans les plus connus.
  • Une vigilance sera sans doute à avoir autour des illuminations de Noël : Regarder où les services des mairies branchent les installations. De même pour ce qui dépend des paroisses, être attentifs à la sobriété là aussi.

Le chauffage :

  • Installer des programmateurs de chauffage afin de limiter les périodes de chauffe en journée et créer un abaissement quand les locaux sont inutilisés ou la nuit.
  • Une température de 19° dans les locaux publics a été instaurée dans une loi de 1973 qui faisait suite au chocs pétroliers, avec recommandation d’en faire autant pour les particuliers.
  • Equiper les salles de thermomètres
  • Essayer de mettre en place une gestion des locaux : adapter les salles utilisées à la taille des groupes, du coût de la salle, etc. Tout en étant attentif à ne pas se couper des plus fragiles.
  • Responsabiliser les personnes qui utilisent les locaux : attention à ne pas ouvrir les fenêtres avec les radiateurs de la pièce allumés, appeler les personnes à venir bien couvertes aux réunions.
  • Etre attentif à l’humidité dans les locaux.
  • Dans les églises, couper les zones de chauffages quand elles sont indépendantes les unes des autres. Inviter les personnes à se regrouper. Suivant les circonstances, trop peu chauffer peut avoir des conséquences sur le mobilier (moisissure des chaises, conséquences sur les orgues)
  • Inventorier les lieux mal isolés, et essayer de les utiliser le moins possible.
  • EN AUCUN CAS il ne faut couper la VMC

Utilisation du numérique et autres appareils électriques

  • Eteindre les appareils au lieu de les mettre en veille.
  • Ne pas laisser des chargeurs de téléphones sur les prises quand ils ne chargent pas un appareil
  • Vider les boîtes mails des messages qui n’ont pas besoin d’être conservés.

DéplacementsEglise Verte

  • Discerner s’il est préférable de se réunir en visio ou en présentiel

C’est possible : l’équipe diocésaine du CCFD-Terre solidaire fait une rencontre sur deux en présentiel

  • Faire que le covoiturage devienne un réflexe pour les formations, les rencontres diocésaines. Demander à ce que la liste des participants soit envoyée.
  • Organiser des covoiturages pour aller à la messe (via l’application Go messe par exemple ou en invitant les paroissiens à s’organiser)

C’est possible : La paroisse Notre Dame en Ouche utilise l’application Go messe

  • Quand c’est possible, privilégier la marche ou le vélo, inciter les paroissiens qui le peuvent en ce sens. Voir avec la mairie s’il est possible d’installer des râteliers à vélos près de l’église.

Pour tout cela vous pouvez vous appuyer sur l’écodiagnostic d’Eglise verte : https://www.egliseverte.org et les fiches pratiques accessibles sur le site : https://www.egliseverte.org/ressources-outils/.

Logo EVLe label Eglise verte est un outil à destination des paroisses / Églises locales ainsi que des œuvres, mouvements, monastères et établissements chrétiens qui veulent s'engager pour le soin de la création

Commencer est souvent le plus difficile, tant les enjeux sont immenses et les solutions semblent complexes. Grâce à une méthode pas à pas, le label a pour objectif d’aider une communauté à démarrer ou à renforcer sa démarche, de l'accompagner dans sa progression, d’afficher son engagement.

Le label n’est pas une fin en soi mais un outil d’encouragement et de progression.

Les déclinaisons du label Eglise verte

Lancé en 2016, il intéresse un grand nombre de communautés. 550 sont engagées en avril 2021. Différentes déclinaisons sont en cours d'élobaration. Le label rencontre un franc succès (déjà plus de 500 communautés labellisées), ce qui a conduit l'équipe qui le porte à proposer des déclinaisons du label pour adapter l’éco-diagnostic aux enjeux de différents types de communautés. La déclinaison “Pollen” pour les groupes de jeunes niveau collège-lycée est en phase de test cette année scolaire, de même qu’"Église verte - Jeunes”, pour les aumôneries. Le test pour les associations vient d’être lancé et celui pour les monastères se prépare, en attendant celui pour les familles ! Les éco-diagnostics incluent des questions sur la politique vis-à-vis des salariés, des bénévoles et des bénéficiaires pour les associations, tandis que les domaines “hôtellerie” et “artisanat” sont par exemple développés pour les monastères.

photo chemin 600x150Pourquoi adhérer au label Église verte ?

  • Nous croyons que Dieu se révèle par son œuvre, et qu’il l’a confiée aux hommes qui doivent la cultiver et la garder,​
  • La vie sur terre est une bénédiction et montre l’amour de Dieu, et qu’agir pour la préserver est une façon d’aimer son prochain et d’agir pour la justice,
  • La crise écologique nous engage à entendre le cri de la terre qui gémit en travail d’enfantement (Rm 8,22) et à choisir, dans l’espérance, des modes de vie qui préparent l’émergence d’une création nouvelle maintenant et au delà,
  • Le peuple de Dieu peut prier et agir pour apporter cet espoir au monde,
  • Nous avons conscience que c’est en nous convertissant ensemble que nous arriverons à bâtir ce monde plus juste et écologique nécessaire à la survie de l’humanité.

Comment ça se passe ?

Le label concerne une communauté (paroisse, lycée, maison diocésaine…). Il y en a près de 500 en France en septembre 2020. Le programme est œcuménique.

Un éco-diagnostic simple permet de progresser selon plusieurs niveaux : Graine de Sénevé, Lis des champs, Cep de vigne, Figuier, Cèdre du Liban.

Dans le diocèse de Séez, plusieurs communautés ont fait le choix de progresser sur le chemin de l'écologie à l'aide du label Eglise verte. Deux ambassadeurs sont formés pour accompagner cette démarche : Frère Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et soeur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Si vous souhaitez vous lancer, n'hésitez pas à les contacter et à consulter le site internet du label.

 

17296Instituée par le Pape François en 2015, la Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création est célébrée chaque 1er septembre : « La Journée Mondiale annuelle de Prière pour la Sauvegarde de la Création offrira à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons » écrit le Saint-Père. Elle sera prolongée par un Temps pour la création jusqu’au 4 octobre.« La Journée Mondiale annuelle de Prière pour la Sauvegarde de la Création offrira à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons » écrit le Saint-Père. Elle sera prolongée par un Temps pour la création jusqu’au 4 octobre.
 
 
Pourquoi un temps pour la création ?
En 2015, le Pape François a retenu la date du 1er septembre pour instituer dans l’Eglise catholique, une « Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création ». L’initiative rejoignait celle des Eglises orthodoxes qui à l’occasion du 3ème rassemblement œcuménique de Sibiu en Roumanie de 2007, ont proposé un « temps de la création », du 1er septembre au 4 octobre. En effet, le 1er septembre est le début de l’année liturgique pour les Églises orthodoxes, ce jour rappelle en particulier l’oeuvre de Dieu dans la création du monde. Le 4 octobre est la fête de St François d’Assise. 
 
Pour cette année 2022, le thème choisit par l'équipe oecuménique de la saison de la création est Ecoutez la voix de la Création.
Pendant la pandémie de COVID-19, beaucoup d'entre nous se sont habitués au concept de mise en sourdine pendant les conversations virtuelles. Souvent, les personnes qui utilisent une plateforme ne peuvent pas réactiver leur micro par elles-mêmes. D'autres encore n'ont même pas accès aux plateformes numériques, et leurs voix ne sont donc jamais entendues. De nombreuses voix sont mise en sourdine dans le discours public sur le changement climatique et l'éthique de la sauvegarde de la Terre. Ce sont les voix de ceux qui souffrent des impacts du changement climatique. Ce sont les voix de ceux qui détiennent la sagesse générationnelle sur la façon de vivre avec gratitude en respectant les limites de la terre. Ce sont les voix d'une diversité décroissante d'espèces plus qu'humaines. C'est la voix de la Terre. Le thème du Temps pour la création 2022 sensibilise à notre besoin d'écouter les voix de toute la création. 
Affiche A3 1 
Le guide de la saison de la Création 2022 (traduit de l'anglais, certaines expressions peuvent surprendre)
Message du Pape François pour le 1er septembre, journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création

Des cartes prières (28 prières différentes) à donner lors des célébrations ou événements du temps pour la créatiion

La fiche du label Eglise Verte "Célébrer le temps de la Création"
Une liste non exhaustive d'actions et activités possibles
Un livret de la commission Ecologie - Justice climatique de la Fédération protestante de France
Un exemple de marche contemplative
La balade éco-spirituelle proposée par le CCFD-Terre solidaire pour le carême 2021... et intemporelle...
Une animation pour calculer son empreinte écologique (Eglises vertes Canada)

Des événements :
2 septembre : Veillée d'entrée dans le mois de la création à La Carneille, les Frères missionnaires des campagnes invitent à un temps de prière pour l'entrée dans le mois de la création.
18h30 : Rendez-vous sous la halle pour le départ d'une balade
19h45 : Pique-nique tiré du sac
A 20h30 : veillée de prière dans l'église de La Carneille, (En cas de mauvais temps, ballade et pique-nique seront annulés. Rendez-vous directement à l'église à 20h30)
 
Balade écospirituelle v3 mail
 
 
 
 
 
 
17 septembre : Balade écospirituelle au départ de la chapelle de Méguillaume
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 1er octobre : La fête de la Création de 10h00 à 16h30 à La Carneille Affiche Fête de la création 22 web
Au programme :
10h00 : Accueil sous la halle

10h15 : Envoi en ateliers :
  • Atelier Arbre : qui es-tu ? chez Gine
    Atelier légumes de nos jardins salle à manger des frères avec frère Dominique
  • Atelier racines des plantes salle de réunion des frères avec frère Paul
  • Atelier vidéo à l’église avec Jean-Pierre Bégyn
  • Montage power-point “mycorhizes” à la salle des fêtes avec frère Emmanuel
  • Expo photo à la salle des fêtes avec le Club Photo de Flers
  • Atelier intériorité entrée du Clos Ulysse avec Laure Horion
  • Atelier teinture végétale salle Mongodin avec Hannah Wenger
  • Atelier Classement de mot chez Mireille et Claude avec Solange Weiss et Sophie

11h30 Atelier Apéro politique sous la halle avec Etienne Fels

12 h30 : Pique-nique tiré des sacs à la salle des fêtes

14 h : Lancement des ateliers de l’après-midi

14 hTable-ronde : les racines de nos vies ?

16 h 30 : Célébration en l’église de La Carneille intégrant quelques réalisations des ateliers

17 h 30 : Au revoir autour d’un verre de l’amitié

Toute la journée : Librairie dans la salle du Conseil municipal, Orgue de Barbarie avec Myriam Guillet

 
 
 
 
Carte interactive
1
février

Messe chaque jour en direct

Chaque jour, à 8h30 depuis l'ancien monastère des clarisses d'Alençon ici, ou à 8h00 depuis le sanctuaire ND de Montligeon ici.(11h00 le dimanche).

29
octobre

Curé de campagne : une expo à la Trappe !

Du 29 octobre au 31 décembre, une belle expo photos à aller découvrir à l'abbaye de la Trappe, et devinez qui est le curé en question ? :

1
décembre

Devenir artisans d’unité

Cours décentralisés de l'INSR, à la rotonde de Flers, avec le P. Michel Lemasson, les 10, les 1er et 8 décembre à 20h30 :

2
décembre

"Reste un peu", le film de Gad Elmaleh

Diffusions dans l'Orne ci-dessous :

4
décembre

MESSE du dimanche en direct vidéo

Messe chaque dimanche à 11h00 depuis la basilique d'Alençon ici, ou depuis la basilique ND de Montligeon ici, et à 8h30 depuis l'ancien monastère des clarisses à Alençon ici.

8
décembre

Merci Marie - 8 décembre - Mortagne au Perche

Le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, on célèbre Marie choisie par Dieu pour accueillir Jésus. Car le 8 décembre Dieu vient accomplir sa promesse de ne jamais nous abandonner et de sauver l’humanité de la mort et du mal :