seez pano

  FACEBOOK    YOUTBE logo mini DON

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

 VosQuestions
Vos Questions

 Camera

Contact

 Newsletter

Newsletter

 EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

 WebTV

Web-TV

 Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

Célébration diocésaine en communion avec le diocèse jumelé de Mbujimayi (RdC) également en confinement. A revoir ici :

 

Chemin de Croix du Vendredi Saint Célébré depuis le monastère des Clarisses Alençon.

WebTV chaîne Youtube « Clarisses d’Alençon » accessible depuis le site du diocèse Vendredi saint 10 avril 2020 à 15h

Intervention des deux évêques et prière d’intercession (éléments de cette liturgie du Chemin de Croix)

Ouverture par les deux évêques

Mgr Bernard-Emmanuel Kassanda :

« Venez à moi, vous tous qui peinez, qui êtes surchargés, et moi je vous donnerai le repos ! » (Matthieu 11,28). Frères et Sœurs bien-aimés, Vous qui êtes ici à Mbujimayi, et vous qui êtes au diocèse de Séez ou ailleurs et qui, dans l’unité de notre foi, priez avec nous, grâce aux médias, salut et bénédiction ! Ce Vendredi-Saint est spécial. Plus que les années antérieures, chacun de nous vit douloureusement dans sa chair et dans son esprit la passion du monde, laquelle nous rapproche de la Passion du Christ. Je nous invite à ne pas à nous sentir seuls dans cette douleur et dans cette angoisse. Le Christ est avec nous. Il souffre et pleure avec nous. Malgré notre peine, soyons remplis de cette « espérance qui ne déçoit pas » (Romains 5, 5). En effet, comme son chemin de croix a été finalement un chemin de résurrection et de gloire, il en sera de même pour notre humanité aujourd’hui endolorie. Tout ce que le Seigneur nous demande dans la foi, c’est de transformer en ponts cette croix qui pèse lourdement sur nos épaules. De l’abîme où nous sommes plongés en ces temps, puissent les deux branches de sa croix nous parler. Que cette croix, à travers sa branche verticale, soit le pont qui nous ramène ou nous reconnecte à ce Dieu que nous abandonnons très souvent pour courir derrière toutes ces idoles qui ne sauvent pas. Qu’à travers sa branche horizontale, elle soit le pont qui nous réconcilie avec nous-mêmes et entre nous, qui nous rend solidaires les uns des autres. Cette pandémie qui mondialise la souffrance et jumelle le monde doit, malgré le confinement, faire de notre monde, une vraie famille au-delà des classes et des races. Marchons maintenant vers le Calvaire avec le Christ Souffrant et notre Sauveur !

Mgr Jacques Habert :

C’est dans une grande communion entre nos deux diocèses de Mbuji-Mayi et de Séez que nous vivons la célébration du chemin de croix en cette année 2020. Comme toute la liturgie catholique, le chemin de croix n’est pas un simple exercice de piété personnelle. Il nous renvoie à la fois à l’immensité de l’amour de Dieu, mais aussi à la marche chaotique de notre monde en souffrance. En faisant son chemin de croix, Jésus affronte les maux de toute société que sont le mensonge, la violence ou encore la trahison. Ces ténèbres sont aussi au fond de nos cœurs.
D’une façon particulière en ce vendredi saint 2020, nous sommes attentifs à la détresse de l’humanité. Il y a les souffrances liées à ce virus et à cette pandémie qui en découle. Mais il y a tant d’autres malheurs, injustices ou violences qui sont portés dans la prière du chemin de croix. Chrétiens, nous ne pouvons pas nous résigner à ces souffrances, nous nous battons, mais nous savons aussi les offrir au Seigneur. Voilà sans doute la plus grande originalité de notre foi chrétienne : croire en un Dieu qui a souffert, et qui, ainsi, peut nous comprendre. Jésus n’a pas fait semblant de traverser le mystère du mal, il est à nos côtés dans ce combat que nous continuons de mener. Que ce chemin de croix nous encourage et nous apaise. Au cours de son chemin de croix Jésus réconforte les femmes de Jérusalem qui pleurent sur lui. Nous qui avons des raisons de pleurer en voyant les souffrances qui nous entourent, laissons-nous réconforter par le Christ. Son chemin de croix nous conduit à la grande espérance de sa résurrection

 

Prière d’intercession au terme du Chemin de Croix.

Deux intentions rédigées par chaque diocèse

1-Pour le personnel soignant et les experts de la santéLecteur : Prions pour que le Seigneur rende fructueux tous les efforts que fournissent le personnel soignant et les experts de la santé en ce temps difficile. Silence et refrain : « Par Jésus-Christ, ton serviteur, nous te prions Seigneur » Celui qui préside : Dieu notre Père, Réconfort des malades et des affligés, nous te prions de soulager la souffrance des hommes et des femmes à travers le personnel soignant et technique. Accorde à ceux qui recherchent le remède une intelligence et une sagesse capables de les guider vers des résultats qui sauvent le monde. Amen !

2-Pour les défunts de l’épidémie Covid-19 Lecteur : Prions pour toutes les victimes du Covid-19 en République démocratique du Congo et en France, et à travers le monde ; ainsi que leurs familles Silence et refrain : « Par Jésus-Christ, ton serviteur, nous te prions Seigneur » Celui qui préside : Dieu Père plein de tendresse et de compassion, accueille-en ta maison de Lumière et de Paix, nos frères et sœurs qui sont morts ; et accorde réconfort à ceux qui les pleurent.

3-Pour nous-mêmesLecteur : Prions pour que le Seigneur nous délivre de toute peur et nous confirme dans la foi à nous abandonner entre ses mains Silence-refrain : « Par Jésus-Christ, ton serviteur, nous te prions Seigneur » Celui qui préside : Dieu notre Père, merci de nous rappeler, en ces temps difficiles, que nous sommes faits de l’argile qui clame que nous sommes fragiles. Délivre-nous de toute peur. Fais grandir notre foi en ces temps durs. Accorde-nous la force de vivre, plus qu’hier, en frères et sœurs. Que la Sainte Croix de ton Fils ramène la joie dans notre monde en désarroi. Que même si la peine pousserait chacun à dire : « mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? », que néanmoins par la foi chaque chrétien te dise : « entre tes mains, je remets mon esprit ». Amen !

4-Pour l’Église Lecteur : Prions pour chacune de nos deux Eglises diocésaines : nos deux évêques, les prêtres et les diacres, les consacrés et tous les fidèles laïcs Silence refrain : « Par Jésus-Christ, ton serviteur, nous te prions Seigneur Celui qui préside : Dieu notre Père, toi qui invitais tes disciples dans la barque agitée, à la confiance, donne à ton Eglise et à chacun de ses membres, selon leurs vocations et leurs charismes, de grandir dans la confiance en ta Présence au cœur de ce monde et de ton Eglise en ces temps de tempête

Carte interactive
16
septembre

Halte réconfort deuil, 16 au 18 sept.

Au sanctuaire de Montligeon. "Quelle espérance après la mort d'un proche" ?

17
septembre

Projection vidéo : Chrétiens chlorophylles – garder le jardin

Un voyage à la rencontre de chrétiens très divers qui se sont engagés dans une conversion écologique à leur portée pour la protection de la planète. Eglise de Bagnoles de l'Orne, 15h30 :

18
septembre

WE veufs, veuves

Du 18 au 21 septembre, au sanctuaire d'Alençon - www.louisetzelie.com.

19
septembre

Pervenchères « EXPO-VENTE au profit de la radio RCF Orne »

Plus d’une vingtaine d’artistes amateurs et quelques professionnels locaux exposent leurs oeuvres dans l’église Notre-Dame de Pervenchères (dans le Perche), jusqu'au 20 septembre, le samedi et le dimanche après-midi :

20
septembre

Journée Laudato Si’ : marche pèlerine dans le Perche

Dans le cadre de la saison de la Création du 1er septembre au 4 octobre, le diocèse organise une journée à Montligeon de marche pèlerine, pique-nique partagé, ateliers découverte :

20
septembre

MESSE chaque dimanche en direct vidéo

Messe en direct vidéo depuis la basilique d'Alençon ici, à 11h00. Egalement depuis le monastère des clarisses d'Alençon, à 8h30, ici.